Défense du Train

Défense du Train

2017-05-29 Courrier M. Hulot

https://static.blog4ever.com/2006/01/70069/Logo-4_6811341.jpg

 

Assier le 29.05.2017

 

Monsieur Nicolas HULOT

Ministre de la Transition Ecologique et Solidaire

Hôtel de Roquelaure

246 Boulevard Saint Germain
75 007 PARIS

 

 

Objet : Gares du Lot

 

Monsieur le Ministre

 

A partir du 02 juillet 2017,  la S.N.C.F. va fermer les gares d’Assier et de Gramat  tous les week-ends et jours fériés, soit 115 jours dans l’année. Plus aucun service pour la sécurité des circulations ne sera effectué ces jours-là et il n’y aura plus aucune présence humaine pour assurer les services commerciaux (vente de billets, renseignements, réservations etc…). Dans le même temps, la gare de Rocamadour-Padirac (2ème site de France) sera fermée définitivement à tous les services : circulation et sécurité des trains et services commerciaux et la gare de Gourdon fermée aux services commerciaux (Guichets fermés pour les T.E.R. et trains Grandes Lignes)  et à la sécurité des circulations tous les matins (donc plus de possibilité d’accès pour les Personnes à Mobilité Réduite).

Les élus, usagers et cheminots ont manifesté leur mécontentement lors des rassemblements qui se sont déroulés à la gare d’Assier (46 320) le samedi 06 mai 2017 et à la gare de Gramat (46 500) le samedi 20 mai 2017. Ce ne sont pas moins de 500 personnes qui se sont déplacées pour exprimer leur colère concernant les fermetures de ces quatre gares du Lot.

Cette décision intervient sur décision unilatérale de la Direction Régionale de la S.N.C.F. de Toulouse sans aucune concertation avec l’Autorité Organisatrice des Transport (A.O.T.) qu’est le Conseil Régional Occitanie, ni avec aucune collectivité locale ou territoriale et encore moins avec les principaux intéressés : les usagers. La convention 2008 – 2017 entre la Région Midi-Pyrénées et la S.N.C.F. arrive à son terme. La nouvelle convention, qui devrait être mise en place au  mois de juillet 2017, est en cours de négociation. La S.N.C.F. veut d’ores et déjà, dès juillet, réduire de son propre chef les services offerts aux usagers sur cette ligne sans attendre les termes de cette nouvelle convention qui, faute d’accord entre les deux parties, risque de voir sa mise en place fortement retardée (fin d’année, voire début d’année prochaine).

Depuis plusieurs mois, nous alertons, par courrier ou voie de presse, tous les élus locaux, nationaux, la Direction de la S.N.C.F. de Toulouse, le Conseil Régional Occitanie. A ce jour, nous n’avons toujours aucune réponse, ni des uns, ni des autres.

Pour toutes ces raisons, nous sollicitons en urgence une réunion avec vous Monsieur le Ministre de la Transition Ecologique et Solidaire, la Direction S.N.C.F., les élus de la Région Occitanie, les élus locaux et les représentants d’Associations d’Usagers. Comme vous pouvez vous en rendre compte, cette réunion est urgente.

Dans l’attente d’une réponse rapide, nous vous prions de bien vouloir agréer, Monsieur le Ministre, l’expression de ma plus haute considération.

Pour :

-          L’Association de Défense de la Gare d’Assier et de Promotion du Rail (A.D.G.A.P.R.),

-          Tous Ensemble Pour les Gares Gourdon et Souillac (T.E.P.L.G.),

-          Comité Pluraliste de Défense de la Ligne Aurillac – Bretenoux-Biars – Brive,

-          Association pour la Réouverture de la Ligne Cahors – Capdenac – Figeac (A.R.L.C.C.F.).                                                                                         

 

Copie à : Mme Elisabeth BORNE (Ministre chargé des Transports)

 

                                                                                                                       Christophe SCHIMMEL 



29/05/2017
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 340 autres membres