Défense du Train

Défense du Train

2016-10-18 Lettre Préfét de l'Aveyron et du Lot (Train de nuit Rodez - Paris)

Logo 3.jpg

                                                                                                                                             Assier le 18 octobre 2016

M. Louis LAUGIER

Préfecture de l’Aveyron

7 Place Charles de Gaulle

BP 715

12 007 RODEZ  Cedex

 

 

Madame Catherine FERRIER

Préfecture du Lot

Place Chapou

46 009 CAHORS Cedex

 

Objet : Train de Nuit Rodez - Paris

 

Madame, Monsieur le Préfet,

                Le rapport du Sénateur Duron a estimé que la relation en train de nuit Rodez – Paris était une « ligne d’aménagement du territoire indispensable en raison de l’absence d’une offre alternative suffisante pour le territoire concerné ». Ce train  est reconnu comme ayant « une véritable utilité sociale pour les territoires les moins accessibles ».

 

                A compter de septembre 2017 et pour une durée, semble-t-il, d’environ 6 mois, des travaux vont avoir lieu sur la ligne Paris – Orléans – Limoges – Toulouse (P.O.L.T.). Ces travaux devant être effectués de nuit, la ligne sera totalement fermée la nuit.

 

                La S.N.C.F. envisage de faire circuler ce train de nuit par l’itinéraire suivant : Rodez – Toulouse – Bordeaux – Coutras – Poitiers – Paris. Avec un tel schéma, toutes les gares du Lot et de l’Aveyron ne seraient plus desservies durant cette période de fermeture de ligne.  Cette situation devrait se répéter car les travaux sont prévus sur 3 ou 4 ans. L’inquiétude des usagers est très grande pour la pérennité de ce train de nuit indispensable surtout que d’autres solutions peuvent être mises en place qui ne pénaliseraient pas les voyageurs aveyronnais et lotois.

 

                La solution, déjà étudié et proposée par le Syndicat C.G.T. des Cheminots, et à laquelle nous adhérons pleinement, serait de faire circuler le train de nuit en partant de Rodez et passant par Capdenac – Figeac – Brive – Périgueux – Coutras – Poitiers – Paris et desservant toutes les gares de l’Aveyron et du Lot habituellement desservies en gardant sensiblement les mêmes horaires.

 

                L’itinéraire proposé par la S.N.C.F. serait beaucoup plus long en temps (entre 2 à 3 heures de plus) et très certainement plus couteux (trajet plus long).

               

                Nous vous demandons de bien vouloir intervenir auprès des services de la S.N.C.F. afin que la proposition pertinente que, le Syndicat C.G.T. et l’Association de Défense de la Gare d’Assier et de Promotion du Rail, soutenons soit retenue car elle est beaucoup moins pénalisante pour les déplacements des usagers de l’Aveyron et du Lot.

 

                Notre proposition va dans le sens de voir l’ensemble du territoire desservi correctement et nous espérons qu’elle trouvera un écho favorable de votre part connaissant votre attachement et votre engagement pour le Service Public ferroviaire de qualité.

 

Nous vous prions de croire,  Madame, Monsieur le Préfet, en l'assurance de nos respectueuses salutations.

 

 

                                                                                                              Pour l’A.D.G.A.P.R. : Le Président

 

                                                                                             

                                                                                                                       Christophe SCHIMMEL

 

Copie à :

-          Tous les Députés et Sénateurs de l’Aveyron et du Lot,

-          Toutes les Mairies de l’Aveyron et du Lot.



12/01/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1036 autres membres