Défense du Train

Défense du Train

2017-03-15 Lettre aux adhérent(e)s

https://static.blog4ever.com/2006/01/70069/Logo-4_6811341.jpg

 

Assier le 15 mars 2017

 

 

 

                                               Chers adhérent(e)s,

L’année 2016 a été encore une année chargée pour les Services Publics qui sont de plus en plus attaqués, notamment le Service Public Ferroviaire. L’an passé, ce service été confronté localement à plusieurs dysfonctionnements. Nous avons été amenés à faire plusieurs courriers tout au long de l’année auprès des différentes instances concernées, que vous pouvez lire sur notre blog.

 

Les  problèmes sur lesquels nous sommes intervenus sont :

-          Les horaires d’ouverture de la gare de Gramat qui a été régulièrement fermée principalement au service voyageur le matin par manque de personnel pour remplacer l’agent titulaire malade ou en congé.

-          Les correspondance entre le T.E.R. Rodez –Brive et le train pour se rendre à Paris au premier train du matin qui n’a pas été assurée pendant 2 à 3 mois parce que le train Brive – Paris avait été avancé pour cause de travaux.

-          Le T.E.R. du dimanche soir Brive – Rodez qui achemine principalement les scolaires et étudiants était en sous capacité, donc surchargé, ne permettant pas un voyage confortable ni sécuritaire.

-          Nous avons interpellé la Direction S.N.C.F., le Conseil Régional concernant le guichet de la gare de Capdenac régulièrement fermé (environ 70 jours dans l’année). De plus, plusieurs autres gares ont subi ponctuellement des fermetures. Nous leur avons rappelé les termes de la Convention Etat – Région qui prévoit et précise les fréquences de ces ouvertures financées par l’Autorité Organisatrice (O.A.) qui est la Région. Nous lui avons demande de faire respecter les clauses de cette convention.

 

Actuellement, des problèmes plus graves qui vont impacter les dessertes du Lot et de l’Aveyron, en relation avec la capitale, nous occupent. La S.N.C.F. est en train de mettre en place plusieurs modifications, à savoir :

-          Concernant la relation directe en train de nuit Rodez – Paris :

  • Le train a été amputé d’une voiture (soit 42 couchettes), laissant bon nombre d’usagers dans l’impossibilité d’emprunter ce train.
  • A compter du mois de septembre 2017, de gros travaux vont avoir lieu entre Brive et Paris sur la ligne Paris – Orléans – Limoges – Toulouse (P.O.L.T.). Ces travaux vont être engagés pour une durée entre 3 à 5 ans. Les deux voies de cette ligne seront fermées toutes les nuits empêchant la circulation du train de nuit. La S.N.C.F. propose de faire circuler le train entre Rodez et Paris en passant par Toulouse et Bordeaux. Cette configuration priverait les départements de l’Aveyron et du Lot de toute desserte nocturne et allongerait le temps de parcours d’environ 2h30. Plus de train de nuit pour longtemps….

L’Association de Défense de la Gare d’Assier et de Promotion du rail, conjointement avec les Syndicats C.G.T. des Cheminots de l’Aveyron et du Lot ont fait une proposition à la Direction de la S.N.C.F., à savoir : faire circuler le train de nuit entre Rodez et Paris en passant par Brive, Périgueux et Coutras. Cette solution permet de maintenir pendant toute la durée des travaux la desserte de toutes les gares aveyronnaises et lotoises. La circulation du train de nuit par cet itinéraire est matériellement et humainement réalisable. Le temps de trajet étant légèrement supérieur.

Nous avons informé plus de 400 Mairies et Communautés de Communes de la situation et leur avons demandé de prendre une délibération pour soutenir le projet que nous défendons. A ce jour, 84 mairies ont délibéré nous ont d’ores et déjà apporté leur soutien que nous avons transmis au Ministère et à la Direction S.N.C.F.

  • Comme à tout changement d’horaires, une nouvelle grille prévoyant les circulations régionales et relation avec les lignes nationales sont mises en place. La proposition pour cet été (juillet 2017) est la plus désastreuse qu’on ait connue. Elle ne prend pas en compte les besoins des usagers, les correspondances ne sont pas améliorées, il manque un train le matin pour permettre d’arriver à Paris aux alentours de midi. La S.N.C.F. veut profiter de ce changement pour fermer les gares d’Assier et de Gramat les samedis, les dimanches et jours fériés et fermer définitivement la gare de Rocamadour-Padirac (qui dessert tout de même le 2ème site de France avec 1,5 million de visiteurs par an). Ces fermetures sont inacceptables pour un Service Public Ferroviaire de qualité. Actuellement, nous informons les municipalités, les élus et les citoyens, dans un deuxième temps, si ce schéma est maintenu, nous serons dans l’obligation de nous mobiliser pour la défense de nos gares. 
  • La nouvelle Région Occitanie a fait de sa politique des transports un axe important en organisant des Etats Généraux du Rail et de l’Inter Modalité (E.G.R.I.M.). Après 37 réunions publiques organisées sur la région, 13 798 questionnaires recueillis et 286 contributions écrites, dix thèmes d’orientation ont été fixés pour les vingt années à venir, voir lien suivant : http://www.laregion.fr/EGRIM

La Région a fait un compte rendu en décembre 2016 de toutes les consultations et s’est engagée à poursuivre les débats avec les citoyens et les acteurs des transports. Seront créés dans chaque département des Comités Départementaux de Transport où seront parties prenantes les Associations d’usagers. Ceux-ci pourront coordonner des Comités de Lignes  prévus dans le cadre de la Convention Région / S.N.C.F.

 

Même si les résolutions du Conseil Régional sont ambitieuses pour l’avenir du transport ferroviaire dans notre région, il n’en reste pas moins que la S.N.C.F., de part sa politique des transports continue à réduire les moyens humains et matériels s’opposant à l’amélioration d’une Service Public Ferroviaire de qualité que sont en droit d’attendre les usagers.

 

Face à toutes ces restrictions et suppressions,  nous devrons être sur nos gardes et prêts à réagir plus activement. Nous vous tiendrons au courant de l’évolution de la situation.

 

Nous vous rappelons également qu’avec la nouvelle année, vous avez la possibilité de reprendre votre adhésion pour soutenir les actions de l’Association. Veuillez agréer, cher adhérent(e)s, l’expression de nos sincères salutations.

 

 

                                                                                  Pour l’A.D.G.A.P.R. : Le Président

 

                                                                      

                                                                                           Christophe SCHIMMEL



16/03/2017
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 563 autres membres