Défense du Train

Défense du Train

assises du rail


 

                                                                        Assier le 30 janvier 2012

 

 

Objet : Débat public sur le
service public ferroviaire

 

 

                                               Mesdames,
Messieurs,

 

 

                Chaque jour qui
passe, la politique gouvernementale fait que nos services publics sont mis à
mal, diminués, voire supprimés. Le temps est largement venu pour chacun, élu,
usager, cheminot de prendre conscience de ce qua va être leur devenir,
l’aménagement de leur territoire, surtout dans le milieu rural qui est le
notre.

 

                Notre association
défend depuis longtemps, les transports ferroviaires plus particulièrement et, en
général tout ce qui touche aux services publics.

 

Fin 2011, il y a eu les assises nationales du rail
(organisé par le gouvernement) pour parler principalement de l’ouverture à la
concurrence, réfléchir comment et dans quelles conditions accueillir celle-ci.
Bien évidemment les principaux intéressés n’ont pas été conviés à ces débats.
Ni les syndicats, ni les associations d’usagers n’étaient invités. Leur avis
doit être sans intérêt ! N’ont-ils pas leur mot à dire ? Que va devenir
leur moyen de transport ? Ce mode de transport n’a-t-il plus aucun intérêt
pour l’environnement ? Qu’est devenu le grenelle de
l’environnement ?

 

                L’enjeu de notre
société passe primordialement par ce mode transport, plus sûr, plus
sécuritaire, moins polluant, moins énergivore.

 

                Afin que tout un
chacun puisse donner son avis sur la question et peut-être faire changer les
choses, nous vous convions à assister aux différents débats sur le service
public ferroviaire qui vont avoir lieu à :

 

 

  • Ø Cajarc :
    02 février à 18 h salle des associations,
  • Ø Capdenac
    Gare
     : 9 février à 18h salle atmosphère.

 

Vous pourrez également donner votre avis sur un
sujet très actuel pour le département du Lot et de l’Aveyron : la coulée
verte  que souhaite faire le Conseil
Général du Lot en lieu et place de la ligne allant de Cahors à Capdenac.

Notre association ainsi que d’autres s’opposent à la
réalisation de cette coulée verte. Un tel projet, touchant à l’aménagement
du territoire, au transport ferroviaire, à l’environnement et à l’emploi ne
doit pas être mené sans un "avis citoyen". Il conviendrait donc, au
préalable, de consulter les populations locales, les organisations syndicales
des cheminots, les organisations agricoles, les chargeurs fret ainsi que les
associations d’usagers et de protection de l’environnement. Nous considérons
que ce projet de destruction de la ligne, acte irréversible, va à l’encontre
des positions prises.

 

Pour
notre association d’usagers, il nous semble que le Lot et l’Aveyron et leurs
habitants ont plus à gagner de voir se développer le transport ferroviaire,
source de dynamisme économique et touristique, véritable vecteur social et
environnemental.

 

                Souhaitant
la présence d’un maximum de citoyens à ces débats, nous vous prions de bien
vouloir agréer, Mesdames,
Messieurs, l’expression de nos salutations distinguées.

 


 
 


Le Président :

                                                                                                                  Christophe SCHIMMEL



30/01/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 343 autres membres