Défense du Train

Défense du Train

Article sans titre

Logo des 2 Jacks.jpg

Isabelle ROUMEGOUX

Secrétariat de M. J-L Gibelin

Conseil Régional Midi-Pyrénées – Languedoc Roussillon

22 Bd du Maréchal JUIN

31 406 TOULOUSE  Cedex 9

 

 Assier le 24 août 2017

 

Bonjour,

 

Suite à conversation de ce jour, veuillez trouver ci-jointes les explications concernant l’impossibilité de prendre des billets au départ des gares du Lot et de l’Aveyron pour se rendre dans une autre gare du Lot et de l’Aveyron sur la section de ligne Rodez – Brive dans les deux sens.

 

En effet, à partir du 5 septembre, date de début des travaux sur la ligne Paris – Orléans – Limoges – Toulouse (P.O.L.T.), la S.N.C.F. a modifié les horaires du train de nuit Rodez – Paris 3764 / 3767 du lundi au vendredi et 3754 / 3756 /3755 les samedis et dimanches. L’Association de Défense de la Gare d’Assier et de Promotion du Rail (A.D.G.A.P.R) avec le Syndicat C.G.T. des cheminots ont œuvré ardemment afin que la circulation de ce train se fasse en passant par Brive et Bordeaux afin de maintenir les points de desserte du Lot et de l’Aveyron, contrairement au projet de la S.N.C.F. qui était de le faire circuler via Toulouse et Bordeaux. La durée des travaux étant estimée à environ 5 ans, nous ne pouvions accepter que nos gares de l’Aveyron et du Lot ne soient plus desservies au risque de voir disparaitre purement et simplement ce train.

 

Or, nous venons de constater que la S.N.C.F. a, au travers de son système de vente et réservation de billets supprimer la possibilité d’acheter un billet au train de nuit pour voyager sur des parcours intermédiaires entre toutes les gares du Lot et de l’Aveyron parcours de cabotage).

 

Cette situation va pénaliser de très nombreux usagers empruntant le train de nuit dans les deux sens pour se rendre au revenir de leur travail, pour se rendre et revenir des établissement scolaires.

 

Ne pouvant plus emprunter le train de nuit les usagers partant de Rodez ont leur dernier train à 17h41 au lieu du train de nuit  19h55 lorsqu’il y a les travaux en semaine et 22h41 le week-end. Pour les gens finissant le travail ou les cours après 18h cela va poser d’importants problèmes.

 

Dans le sens inverse, le train de nuit étant retardé du fait qu’il passe par Bordeaux et Brive, il va arriver à Rodez à 8h15. Le train TER 870253 qui, lui, desservait toutes les gares, arrivait à 8h14. Il va être supprimé du fait qu’il fait doublon avec le train de nuit, dans les mêmes horaires. Les usagers, ne pouvant emprunter le train de nuit seront dans l’obligation de prendre le TER 87255 qui arrive à Rodez à 10h12 (une heure un peu tardive pour rentrer à l’école ou son service au travail.

 

La S.N.C.F. n’ayant pas pu  supprimer ce train, elle a trouvé un nouveau moyen pour dégoûter les usagers d’emprunter cette ligne.

 

Ci-joint la copie du texte que nous avons eu émanant de la S.N.C.F. :

« Voici effectivement une explication qui vient de m’être communiquée (ça vient du pôle IC  desserte/ Commercial) pour les Lunéa : 

« Le cabotage est dorénavant supprimé sur toutes les lignes de nuit afin de proposer l’ensemble des places offertes à la clientèle longue distance.

Par ailleurs, l’acceptation de clients abonnés travail ou scolaire en BSI sans garantie de place assisse  est suspendue en attendant l’éventuelle signature d’une convention entre l’AOT DGITM (l’Etat) et l’AOT Occitanie (Région). »

 

Pour de plus amples renseignement, vous pouvez joindre :

-          M. Jacques MONTAL : Tél : 06.11.47.73.11

-          M. Jacques ARNOUX : Tél : 05.81.24.70.98 – 06.31.64.82.31 – Courriel : j.arnoux@sfr.fr

 

Cordialement.

 

PJ : Fiche horaire Rodez - Brive



28/08/2017
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1036 autres membres